Variations pour trois musiciens, une danseuse, un vidéaste, d’un mythe retraversé

Musique, danse et vidéo se rassemblent pour I/CARE : une écriture plurielle où dialoguent trois média qui se confrontent autour d’une relecture du personnage mythique d’Icare.
Celui-ci incarne à la fois la figure de la maîtrise et de la dépossession de soi et nous emmène au long d’un parcours qui se dessine sous ses yeux, en une chorégraphie de la découverte et de l’ambition.
La vidéo trace une géométrie dans l’espace, dont on ne sait si elle est sa création ou si, extérieure à lui, elle le contraint.
La musique de la même manière donne la sensation au personnage qu’elle est un prolongement de lui-même, de sa volonté, en mêlant tonalités jazz, tribales et improvisations électriques.
Sur une idée originale de Benjamin Sanz
Stéphanie Chêne et Benjamin Sanz : mise en scène
Stéphanie Chêne : textes
Yasminee Lepe : danse
Sébastien Buchholz : clarinette contre alto, saxophone alto, percussion
Sébastien Saint-Lézin : guitare, flûte
Benjamin Sanz : batterie, percussion
Création vidéo : Romain Al’l
Chorégraphie : Stéphanie Chêne avec la complicité de Yasminee Lepe
Composition musicale : Benjamin Sanz
Régie Générale et Lumière : Manuel Vidal
Régie son : Marie Souvannavong
Avec l’équipe de l’Espace Georges Simenon
Régie : Baptiste Delestre, Cyril Pisseloup, Mehdi Meymat-Pellicane // Direction technique : Laurent Bouillault // Accueil : Qualli Capetillo // Coordinatrice : Sarah Guillemaud // Chargée d’actions culturelles : Marion Ladet // Directeur : Stéphane Moquet
CRÉATION 2019 à l’Espace Georges Simenon, Rosny-sous-Bois
Teasers

Agenda

2021