Équipe Artistique

    BENJAMIN SANZ — batterie, composition

    ©Magali Bragard

    Batteur, compositeur, il est à l’initiative de plusieurs projets habités par le jazz, la musique improvisée et les musiques de racines africaines. Adolescent, il rencontre ses mentors à Paris : les batteurs américains Sunny Murray, Steve Mac Craven et Georges Brown ainsi que les batteurs africains Paco Séry et Brice Wassy qui lui enseignent la tradition liée à son instrument. La musique l’amènera à jouer aux Etats Unis et en Afrique de l’Ouest à maintes reprises. De 2004 à 2012, Benjamin initie et organise durant plus de huit années et chaque semaine les laboratoires de création de la Miroiterie à Paris, réunissant des musiciens du monde entier et de scènes distinctes. Par ailleurs, des musiciens font appel à lui tels que David Murray, Hervé Samb, Archie Shepp, Logan Richardson, Joëlle Léandre…En 2011, il sort son remier disque en tant que leader, « Mutation majeure » sur le label Archiball, fondé par Archie Shepp. Riche de cette expérience, il co-fonde le collectif MiRR en 2013 et se dévoue depuis à apporter sa propre contribution à la musique créative et aux moyens de son épanouissement.

    MARION BRUNET — vidéaste

    Cadreuse, monteuse et réalisatrice, Marion Brunet aborde sa pratique avec une sensibilité éclairée par les réalités sociales. Elle réalise les documentaires «Passerelle» et «Des Planches Pour Des Mots» auprès de personnes en situation de handicap et travaille pour des maisons de production et associations culturelles (Ethnomusika, MiRR, Scènes de cirque, les Jams Sessions de la Miroiterie…). Depuis 2012, son travail, jusqu’ici tourné vers le documentaire et la promotion, se dirige vers la fiction et la pédagogie. Marion Brunet est sollicitée depuis trois ans pour le « programme Villette en Piste Numérique! » avec son projet transdisciplinaire de cirque et de cinéma adressé à la jeunesse. Curieuse des scènes de jazz et de musiques improvisées, elle est habituée à filmer les artistes en action. Au sein du Collectif MiRR, elle conçoit et anime des actions culturelles autour du cinéma et de la musique.

    KARSTEN HOCHAPFEL — guitare, composition

    © Cyril Bruneau

    Dès 18 ans, il tourne un peu partout en Europe avec le groupe Embryo. En 2001, il intègre le conservatoire de Munich. En 2005 il obtient un diplôme d’enseignant. Il joue dans des nombreuses formations de jazz, de musique du monde et de musique impovisée – entre autres Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance, Michelangelo 4tet, Krisis 4tet, Odeïa, Morgen Naughties -, mais également au sein de son projet personnel Das Rote Gras, un septet qui réunit musiciens allemands et français. Il accompagne aussi régulièrement des lectures ainsi que des spectacles de danse et de théâtre. Parallèlement, il donne des cours et des stages de musique partout dans le monde.

    RICARDO IZQUIERDO — saxophone ténor, composition

    Saxophoniste Ténor et Soprano, Ricardo Izquierdo Reyes est né à Matanzas, Cuba, en 1978. Après avoir étudié à l’Ecole Nationale des Arts de la Havane et joué avec les artistes locaux il s’installe à Paris en 2001. Il a déjà collaboré avec: Oscar Valdez, Diakàra, Franck Lacy, Michel Zenino Ernest Dawkins, Napoleon Maddox, Raul Paz, Hamid Drake, Sergio Gruz, Carlos Maza, Manu Codjia, Jason Palmer, Jeff Ballard, Orishas, Bojan Z, Santi Debriano, … Fan de Joe Lovano, son opiniâtreté dans le jeu, ainsi que son envie de sans cesse renouveler son discours, le pousse toujours plus loin dans ses improvisations enfiévrées. Il publié en 2014 un album sous son nom intitulé « IDA » pour le label « Plus Loin ».

    PÉTRONILLE LEROUX — arts numériques

    Pétronille Leroux met à profit la combinaison de ses compétences d’architecte à penser l’espace, et sa maîtrise des outils numériques et multimédias, au service de projets d’art et de scénographies numériques et interactives. Le thème de la déformation de la perception de l’espace caractérise son travail et son identité graphique.
    Auparavant architecte, chef de projet dans de grand bureaux d’architecture suisses, son investissement dans l’art et la scénographie date de ses premières années d’études, que ce soit au théâtre avec la réalisation de la scénographie de la pièce « Face au Mur » de Martin Crimpt à la Comédie de Saint-Etienne, ou pour la musique avec la récente réalisation de la scénographie du MiRR Festival au centre FGO Barbara.
    Elle mêle installations plastiques, animations 3D, mapping, vjing et capteurs pour ses installations artistiques qu’elle expose principalement avec le collectif Ksat ou la Galerie 18. Elle collabore ponctuellement avec des agences de scénographie sur des projets de grande ampleur comme avec le concours de la scénographie d’exposition du garde meuble royal, place de la Concorde à Paris.

    Site de Pétronille Leroux
    Pyramides Pentagonales Polymorphes

    XAVIER CAMARASA — piano, composition

    Après des études classiques de piano, d’accompagnement et de composition, au CNR de Toulouse, il rencontre Denis Badault et décide de s’orienter vers le jazz et les musiques improvisées. Il co écrit la musique du film d’animation Glong! en 2008 avec l’ail de guerre (duo piano clarinette) film sans parole qui sera primé au festival de Veronne et diffusé sur Arte.
    En 2009 il co-fonde le trio el Aleph. Ce trio remportera en 2013 la bourse et le label Toulous’ up pour le projet « de l’Aleph au zeugme » librement inspiré de l’oeuvre de Borgès, spectacle multimédia mélant musique, image, projection en live et site artistique sur le web: elaleph.fr
    Il se consacre aussi à un travail d’arrangement sur la musique de Piazzolla au sein du quartet Tamango Ocho et joue au festival 31 notes d’été.
    En 2012 il se produit au CCNO d’Orléans dans le cadre du festival Traverses pour un solo de danse d’Anastasia Khvan sur une invitation de Joseph Nadj.
    Il participe aussi à des sessions d’improvisation avec le batteur Sylvain Darrifourcq d’où naîtra MILESDAVISQUINTET!. Le disque du groupe Shapin’ With obtient un Choc Jazzmag. Il se produit avec ce trio en France et notamment au Triton, au Pannonica, à Radio France et Royaume uni et en Allemagne.
    En 2015 il s’installe à Paris. Il joue avec Théo et Valentin Ceccaldi, il monte le duo TbPn avec Matthias Malher. Il joue avec Julien Pontvianne Jean-Brice Godet, Gabriel Lemaire, Yoram Rosilio, Quentin Biardeau, Jean-Marc Foussat et intègre le Collectif Mirr.

    TbPn à la Marbrerie
    MILESDAVISQUINTET! à la scène nationale d’Orléans 
    MILESDAVISQUINTET! à Radio France — émission À l’Improviste

    HERMON MEHARI — trompette, composition

    Bleu, le premier et très attendu album du trompettiste Hermon Mehari en tant que leader, marque une étape importante dans sa carrière. En présentant à la fois sa musique originale et des reprises de ses pairs contemporains, l’album illustre parfaitement son évolution et l’orientation musicale qu’il poursuit aujourd’hui. Parmi ses compagnons de route dans Bleu, on retrouve l’artiste ECM Aaron Parks au piano, l’artiste de Blue Note Logan Richardson au saxophone alto, Peter Schlamb au vibraphone, Ryan J. Lee à la batterie et Rick Rosato à la contrebasse.

    Un des trompettistes les plus talentueux de sa génération, Mehari a remporté en 2015 le Concours International de Jazz Trompette Solo Carmine Caruso. En 2014, il a été demi-finaliste du prestigieux Concours de Jazz Thelonious Monk. Dans cette même année, il était tête d’affiche du festival Jazz en Tête à Clermont-Ferrand, et il a sorti Our Journey, son deuxième CD avec son groupe Diverse.

    En 2013, il participe à l’album Check Cashing Day du saxophoniste de renommée internationale Bobby Watson, un vétéran de la scène de Kansas City. Et en 2008 il a remporté le Concours National de Trompette (USA), et s’est retrouvé deuxième au concours de l’International Trumpet Guild, à Sydney (Australie).

    Diverse, le premier album du groupe dont Mehari était membre fondateur, est sorti en 2009 sous le label Origin Records (Seattle, Oregon, USA) et avait atteint le Top 40 de la Jazzweeks Radio. Au sein de cette formation de Kansas City, Mehari s’est produit avec des saxophonistes de renom Jaleel Shaw, Logan Richardson, Bobby Watson et Ben Van Gelder. Il s’est produit aussi avec le contrebassiste Joe Sanders, le flûtiste Hubert Laws et autres grands musiciens comme Randy Brecker, Tony Tixier, Dave Pietro et Clay Jenkins. Le groupe Diverse a eu notamment l’honneur de partager la tête d’affiche du Gene Harris Jazz Festival 2008 avec le Birds of a Feather quintet du batteur Roy Haynes.

    Mehari est régulièrement en tournée à travers le monde, avec son propre groupe ou en sideman. Titulaire en 2010 du diplôme Jazz Performance du Conservatoire de Musique et Danse de l’Université du Missouri-Kansas City (USA), le trompettiste, en plus de sa carrière internationale de musicien, se consacre à la pédagogie, et a participé à de nombreuses masterclasses aux Etats-Unis et à l’étranger.

    Site d’Hermon Mehari

    ELSA BISTON — composition

    Elsa Biston est compositrice, de musique électroacoustique et instrumentale. Elle a suivi les classes de composition de Philippe Leroux puis Thierry Blondeau au conservatoire Nanterre et du Blanc-Mesnil. Par ailleurs ingénieur du son de formation, et maintenant directrice artistique pour les enregistrements de musique classique et contemporaine (pour Radio France), les questions autour du support, de l’enregistrement, de la matière sonore, sont au coeur de sa démarche.

    Elle a initié ces dernières années le projet Playlist avec le collectif Trafic , autour de la collecte de chansons d’enfance des habitants de Montreuil, comme support à l’échange et au dialogue, autour des questions de culture et de transmission – projet qui a abouti à un concert-documentaire mêlant restitution de la parole et des chansons des habitants sous forme de séquences sonores, mais aussi en participation directe au concert, création de musiques originales contemporaines et d’arrangements des musiques des habitants . Première expérience de création musicale intégrée à la vie, au territoire, au lien social, qu’elle va continuer de développer au sein de Trafic avec le compositeur Alvaro Martinez, pour d’autres projets à venir.
    Elle a écrit pour l’ensemble l’instant donné une pièce pour l’émission « alla breve  » de France musique, « J’irais comme un torrent furieux », diffusée en avril 2016.

    Elle a écrit pour le théâtre et des installations – de Vincent Vergone et la compagnie « Praxinoscope théâtre ».

    Elle a écrit des pièces électroacoustiques, dont « Brume » diffusée entre autres au festival de musique électroacoustique Futura à Crest.

    Elle cherche à initier des projets où l’échange et l’expérimentation commune sont au coeur de la démarche compositionnelle. C’est dans cette optique qu’elle travaille depuis peu avec Benjamin Sanz, pour un concert en duo batterie et dispositif électroacoustique, dans une forme procédant à la fois de l’improvisation et de la composition.

    Ecouter « J’irai comme un torrent furieux » — diffusion Alla Breve sur France Musique
    Soundcloud d’Elsa Bison
    Playlist (avec le Collectif Trafic)

    SÉBASTIEN BUCHHOLZ — saxophone alto, clarinette contre-alto

    Sébastien commence la guitare à Bruxelles dès 7 ans et apprend la clarinette et le saxophone à 13 ans en Grèce; il gagne le premier prix jeunesse-jazz en Allemagne à l’âge de 18 ans et le deuxième prix groupe à 19 ans. Facteur d’instruments à vent depuis 1990, il joue sur un saxophone alto descendant au la grave, construit par lui-même. Il invente un bocal (tuba-neck) avec une valve de tuba et une coulisse, ce qu’il lui permet de jouer une sixte plus grave et souffle dans son saxophone avec la technique Ney/Kaval (son flûte). A Paris, il joue, tourne et enregistre avec de nombreux groupes et musiciens de tout horizon allant du jazz à la musique afro-cubaine et africaine : Howard Johnson, Lajos Dudas, Anga Diaz, Sory Bamba, Didier Malherbe, Cheikh LO, Didier Levallet, Douleur, Ramon Lopez, Aldridge Hansberry, Annick Tangora, David Lewis (Paris Combo) etc…

    © Anaïs Monroc