— La première étape consistera en une sensibilisation aux langages et codes cinématographique grâce à l’analyse de films significatifs. Il s’agit pour les élèves d’appréhender comment traduire en images des thèmes choisis par eux et l’équipe pédagogique: vie quotidienne, thèmes d’actualité, enjeux de société. Suivront l’étude des schémas narratifs, l’écriture d’un scénario, la création des personnages, l’attribution des rôles, la préparation au tournage et le tournage.
— La deuxième étape consiste, à créer à partir du film muet, la musique et les bruitages qui viendront illustrer les différentes scènes, plans et images avec les effets d’émotion escomptés (comique, tragique, suspens…). Ce processus permet de faire travailler ensemble celles et ceux ayant, ou non, déjà eu une pratique de l’instrument. Le jeu en groupe permet de mettre en évidence les relations d’interaction des différents instruments, de développer à travers la pratique musicale la confiance en soi et ses capacités d’expression. Outre la technique propre à chaque instrument, l’anticipation du déroulé, « la mise » selon l’ordre d’apparition des différents instruments et bruitages qui suivent la trame du film seront indispensables à la réussite du ciné-concert. Les techniques d’enregistrement (ordinateur, carte son, logiciel et micros) seront abordées et plusieurs générations de lutherie d’instruments : acoustique, mixte – acoustique et effets – ou électronique pourront être sollicitées pour la mise en son du film.
— Mise en situation de l’orchestre avec mise à disposition d’une salle avec projection du film, répétition du ciné-concert et représentation.